II U-23 Baseball World Cup 2018

19/10/2018 - 28/10/2018

@wbsc   #U23WorldCup  

Hosted by:   COL

II U-23 Baseball World Cup 2018 - Official Payoff

Un home-run de la frappeuse de substitution Hammoude mène les Etats-Unis à un troisième titre consécutif de Championne du Monde de Softball Féminin U-19

18/08/2019

Les Etats-Unis conservent leur titre de Championnes du Monde de Softball Féminin U-19 avec un come-back incroyable qui leur offre la victoire 4-3 en finale face au Japon. La rencontre était toujours à égalité 0-0 après les sept manches règlementaires. Alors que le Japon menait 3-0 après la première demi-manche, la frappeuse de substitution Francesca Hammoude a égalisé sur un énorme home-run. Charla Echols a ensuite frappé un triple à deux retraits et marqué sur un roulant court de Jasmine Freed.

Les sept premières manches sont passées rapidement et se sont résumées à un duel entre les deux meilleures lanceuses de la compétition. La gauchère japonaise Miu Goto a plutôt utilisé les variations de vitesse tandis que la droitière américaine Megan Faraimo a utilisé sa puissance. Les deux ont fait étalage d’un excellent contrôle, Faraimo lançant plus de 70% de prises.

Faraimo n’avait concédé qu’un coup sûr avant la septième manche. En début de huitième manche et avec Shiraishi en deuxième base comme le stipulent les règles de tie-break le Japon n’a pas réussi à poser l’amorti pour la pousser en troisième base. Shuri Kasahara frappe un double au champ gauche sur le deuxième lancer de Faraimo qui permet au Japon de prendre l’avantage. Mahiro Takahashi suit avec un simple bon pour un point et la partie semblait finie lorsqu’un roulant de Sakura Fukushige est passé entre les jambes de la deuxième base.

Japan had a three-run lead after the top of the eighth

Ce sera tout pour Faraimo qui laisse sa place à Montana Fouts dans le cercle. Un éclair défensif de l’arrêt-court Jasmine Freed permet aux américaines de sortir de la manche. Freed ne pouvait pas effectuer le relai à temps en première base sur un roulant de Rina Setoguchi mais a vu Yui Nakagawa dépasser la troisième base et l’a retirée en envoyant la balle à Rebecca Jones.

Jadelyn Allchin-Curran débute la fin de la manche par un petit roulant en champ intérieur. L’arrêt-court Ako Imamura n’arrive pas à attraper la balle malgré un bel effort et la coureuse de tie-break Bailey Dowling arrive en troisième base. Kelly Lynch est le premier retrait avec une chandelle au champ droit mais les coureuses n’avancent pas grâce à la vitesse de relai de Nakagawa.

Francesca Hammoude n’avait que neuf passages à la frappe jusqu’alors dans la compétition. Elle avait un compte d’une balle lorsqu’elle a laissé passer un changement de vitesse de Goto. Elle s’est élancée sur le deuxième changement de vitesse et a envoyé la balle bien au-delà d la clôture du champ gauche.

« Avec Godin qui allait passer à la frappe je savais que je devais me préparer, » a déclaré Francesca Hammoude après la rencontre. « Nous avions besoin de quelqu’un qui pouvait frapper plutôt que de quelqu’un qui produisait du jeu au près. J’ai essayé de rester le plus calme possible. Nous avions étudié le Japon et nous étions entrainées à frapper fort sur le changement de vitesse. » Elle a ajouté: « Je me sens vraiment bien. »

Charla Echols se présente à la frappe avec deux retraits et les bases vides. Elle laisse passer deux balles et envoie le troisième lancer sur la clôture au champ centre pour un triple malgré un bel effort de Nakagawa.

Jasmine Freed atteint un compte d’une balle et deux prises puis frappe un roulant court. L’arrêt-court Ako Imamura charge le plus possible mais n’arrive pas à atteindre la balle. Echols file au marbre pour marquer le point de la victoire.

The USA after the winning run

La manager des Etats-Unis Heather Tarr a félicité ses joueuses: « Nous sommes fortes et résiliantes. Nous savions qu’il serait difficile de remonter un déficit de trois points face à une lanceuse qui n’avait concédé aucun point mérité dans la compétition mais nous savions que nous pouvions le faire. »
Lorsque vous faites entrer une frappeuse de substitution qui frappe le home-run de l’égalisation, une grande part du mérite revient au manager: « Nous pensions tous que Hammoude pouvait frapper le bon coup sûr, au bon moment. Je suis ravie qu’elle l’ait fait. »

Le manager du Japon Yosuke Sato a parlé par la voix d’un interprète. Si vous pouviez revenir en arrière, auriez-vous lancé deux changements de vitesse consécutifs à Hammoude: « Je ne pense jamais à cela car il est impossible de revenir en arrière. »
Avez-vous pensé à faire entrer une lanceuse de relève après que les Etats-Unis aient égalisé? « Non, jamais. »
Vous avez été très près de gagner. Que pouvez-vous faire de plus pour battre les Etats-Unis: « Je crois que cette compétition aura été une très bonne expérience pour nous et nous aidera à progresser pour notre prochain face à face avec les Etats-Unis. »